mardi 4 juillet 2017

Vegas sur sarthe - La pluie nous souriait

Gourmandise champêtre

Tu m'avais entraîné aux hirsutes taillis
où d'odieuses épines accrochaient ton corsage
tu me pensais hardi je te croyais plus sage
alors que l'on tombait dans ce joyeux fouillis

Aux lointaines clameurs de quelque cerf en rut
a répondu ton rire aux éclats cristallins
je découvrais béat tes globes opalins
ton ventre velouté et l'ombre de ta butte

Sur la mousse des bois où tu me chevillais
j'ai subi tes assauts perdus de haute lutte
une espiègle alouette entamait sa turlute

au plus fort de nos jeux l'orage a retenti
mais tu n'as rien perdu de ton bel appétit
au ciel de notre lit la pluie nous souriait


Où lire Vegas sur sarthe

10 commentaires:

  1. Arpenteur d'étoiles4 juillet 2017 à 10:54

    superbe poème et toujours un peu coquin (bien souvent d'ailleurs :o)) )
    tu es un vrai poète !!

    RépondreSupprimer
  2. Les ébats champêtres... Au détour d'un chemin, ou au sommet d'une butte, un bonheur un régal, bercés par le chant des cigales.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé la turlute de la gentille alouette : on est encore au Canada avec toi cette semaine !

    RépondreSupprimer
  4. Ah, les joyeux polissons ! Je devrais dire : le joyeux polisson de Vegas.
    Super, comme d'habitude. Tu es très fort : tous tes poèmes semblent couler comme de l'eau...de pluie.

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas résisté à une petite réponse de la bergère au berger...
    A voir prochainement sur nos écrans...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton premier vers me rappelait quelque chose...

      Supprimer
  6. Comme je disais à Céleste, c'était tonitruant, virevoltant, chaud même si piquant. Mais faire deux poèmes qui se complètent c'est donner plus encore de piquant pour un bel assortiment d'un beau divertissement emballé.Bravo vegas

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".