mercredi 15 novembre 2017

Tiniak - Forêt automnale


La forêt, le front bleu et les doigts enflammés
sur un tapis de mousse, pleuvait quelques châtaignes
que nous préférerons toujours à ces gorets
tombés, d'on sait bien où, sur nos frêles enseignes

Où vas-tu marcassin ? Pleurer ta chère laie ?
L'est pas beau, le destin, bardé de chevrotines...
Je n'ai d'autre dessein qu'embrasser ma copine

Voudras-tu, sale automne - et pourtant flamboyant !
fournir une crémone à nos désirs brûlants ?

Eh, c'est bon, va mourir ! Dardons, là, nos printemps !!

Où prendre quelques aiguillons dans le... céans ?

13 commentaires:

  1. C'est comme ça, maintenant ! La poésie de l'automne vous tombe dessus sanglier gare ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Zut, tu m'as piqué mon jeu de mots, mon oncle...
    Tu es redoutable de rapidité ! mais j'en avais un plan B :
    Ne nous laissons pas faire par les marcassassins !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Mon Oncle", Jacques Tati... Mmm la la oui ;)

      Supprimer
    2. "Pi de mousse" ? Môh, tu t'en relèveras, prestitudi... prestigidi... magicienne que tu es.
      Hein ? Nan, pas çui-là ? Ben lô, j'vois pô dis ! M'alors pô du tout ! ;)

      Supprimer
    3. Marcassassins, c'était-y pô un beau jeud'mo ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Automne et printemps superposés... poétiquement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux inter-saisons qui s'amenuisent, oui.

      Supprimer
  4. Remarquable est la rime chevrotine - copine, trop ignorée des poètes.

    RépondreSupprimer
  5. Ici, on préfère les gorets bien de chez nous nourris aux châtaignes.

    RépondreSupprimer
  6. Arpenteur d'étoiles19 novembre 2017 à 11:49

    j'aime LOVE et la poésie
    par contre les sangliers (et les chasseurs sont des enfoirés)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".