lundi 12 juin 2017

Laura Vanel-Coytte - Une nuit gourmande

Nuit gourmande
Nuit de toutes les demandes
Nuit câline
Nuit d’amour
« Où l'on croit rêver jusqu'au petit jour
1 ! »
Nuit gourmande
Nuit de toutes les demandes
Nuit câline

Ma grand-mère me chantait des nuits câlines
Et je rêvais d’une nuit gourmande
Où tous les sens en sarabande
Seraient comblés en parties fines

Je faisais ma commande

Dans un catalogue érotique
De caresses exotiques
A un père NOËL de contrebande

J’étais déjà grande

Mais je me rêvais géante
Maîtresse ébouriffante
D’une nuit gourmande

J’enfilais ma houppelande

De petit chaperon rouge
Mais j’étais déjà dans l’offrande
De claques et de bouges

Nuit gourmande
Nuit de toutes les demandes
Nuit câline
Nuit d’amour
« Où l'on croit rêver jusqu'au petit jour
2 ! »
Nuit gourmande
Nuit de toutes les demandes
Nuit câline
 
1 http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/06/12/anny-flore-nuits-de-chine-1955-5953418.html
2 http://www.lauravanel-coytte.com/archive/2017/06/12/anny-flore-nuits-de-chine-1955-5953418.html

Où lire Laura

8 commentaires:

  1. Chère Laura, je connais FARPAITEMENT les nuits de Chine, toi tu les imagineS, le rêve emporte t-il la réalité ?

    RépondreSupprimer
  2. On ne dira jamais assez la gourmandise du petit chaperon rouge :)

    RépondreSupprimer
  3. Cette chanson me ramène très loin en arrière. J'ai toujours adoré les élégantes et les mousmés qui la peuplent comme dans un rêve... enfumé !

    RépondreSupprimer
  4. moi je dis que commander sur un catalogue érotique un père noël de contre bande cela me laisse pantoise !
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
  5. j'aime bien ce "détournement" coquin d'une chanson du temps de nos grands-parents :)

    RépondreSupprimer
  6. Ah que ça fait du bien, cette chanson et cette malicieuse gouaille

    RépondreSupprimer
  7. Nuit de Chine nuit câline nuit d'amour et Bebel et Gabin bourrés comme des coins qui rentrent se faire engueuler par Suzanne...Un singe en hiver, tu connais ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  8. Arpenteur d'étoiles16 juin 2017 à 14:43

    nuit d'ivresse, de tendresse
    c'est coquin et gourmande
    j'aime !!

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".