lundi 5 juin 2017

Laura Vanel-Coytte - Né quelque part

Les liens du sang
Sont-ils plus importants
Que ceux du cœur
Tissés au petit bonheur
  
Des rencontres
La famille
Est-elle sacrée ?
Ou est-ce l’amitié ? 

L’amour et la passion
De nos relations
Qui fonde notre vie 
Je dirais oui

Aux liens du cœur
Ceux que le malheur
Renforce sans oublier
Le plaisir de se retrouver.

Où lire Laura

5 commentaires:

  1. La famille éparpillée, dispersée, ventilée, puis regroupée autour du deuil, et tout à coup nous nous retrouvons, les souvenirs intacts, intemporels.

    RépondreSupprimer
  2. Je serais assez de ton avis, que tu exprimes bien, comme d'habitude

    RépondreSupprimer
  3. famille de sang/famille de cœur : certains ont le bonheur de les avoir toutes en harmonie, mais plus nombreux sont ceux qui ont plus de bien être dans leurs relations choisies

    RépondreSupprimer
  4. On choisit ses copains mais rarement sa famille...
    Comme disait Renaud.
    Bref, tu dis très bien les doux liens.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".