samedi 15 avril 2017

Stouf - Marie Laurencin


Cacarder n'est point caca.

Oh lala, pense Céline la modèle très belle et recherchée par tous les peinturlureuses plus ou moins saphiques non déclarées, y'en a marre de tenir ce bouquet de fleurs en plastiques... pff, la guigne que c't'affaire de trois francs-six-sous, qu'est-ce qu'il faut point faire pour bouffer et acheter quelques fringues afin d'emballer du gonze au Balajo. Et pis c'est le torticolis qui m'guette, je l'sais que je suis fragile du cou et je persiste ! Moi ... c'est  pour le Courbet que j'aurais aimé poser, comme ma grande trisaïeule ... j'me s'rais foutu à poil sur un pieu avec une autre, j'aurais fais celle qui tient le drap de sa main droite dans l'extase et au moins il aurait bien définis mes contours, mes rondeurs que les caïds aiment tant et ce serait marre. En plus ch'uis pas contre quelques papouilles entre femmes ... ça détend. Mais celle là,  la ... comment qu'elle s'appelle déjà ? Ben elle va encore dégueuler de la peinture fade de partout, des couleurs qu'il y a nulle part et j'aurais même pas d'zyeux ni de bouche, des doigts comme des tentacules ... pff... ça me dégoute, heureusement que je suis anonyme et payé !

6 commentaires:

  1. Ah oui le modèle de Courbet qu'on aurait pu appeler :"visite guidée" ?

    RépondreSupprimer
  2. "Madame la modèle,

    Vous avez entièrement le droit de ne pas aimer le style de la personne qui vous paie, tant que vous faites le job.
    Mais à cette époque, vous étiez plus nombreuses comme "modèles" pour des peintres masculins, que libres, comme elle, de peindre et d'écrire dans une société d'hommes très machistes.

    Et quelques soient les rondeurs des femmes, ou leurs minceurs, ce sont, hélas, en général, les hommes qui déterminent ce qui leur convient, et influent sur les formes des femmes, et sur leur image.

    A bon entendeur !"

    RépondreSupprimer
  3. stouf
    Andiaminou ? T'es de la DGSI, tu te renseignes ? On est plus au temps de l'Adolphe H que je sache. ;o)))

    RépondreSupprimer
  4. stouf
    Excuse moi si je suis sourde à tes propos de cacardeuse impromptue, entant que femme d'un autre temps j'ai bien l'droit d'imaginer qu'est-ce que veus et aumoins me marrer ... moi ! :o))

    RépondreSupprimer
  5. dommage que la légereté des aquarelles de Marie Laurencin soit bafoué par ton texte très vrai par ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. stouf
      Oh nan ... loulou s'en mèle ! Bon ben, puisque je suis la seule femme libre ici, je ferme le bouclard et m'en vais chercher autre chôse dans la vraie vie, la rue. ;o)

      Supprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".