dimanche 12 mars 2017

Tiniak - Comme une poussière dans l'oeil

FION !

Comme une poussière dans l’œil...
Tout un, cercueils et fièvres jaunes
massacre à l'entour de Verneuil
et ignorance de la faune

Comme un chagrin sur l'habitacle
en pleine mer, des scories brunes !
Je ne la fais pas à l'oracle...
Couillon, c'est bon ! Relis ta Une !

Comme une chanson bien connue
pour nul couplet, juste un refrain
"J'y vais ! Peut-être en seras-tu..."
une trahison dans la main

Comme une poutre - eh ! bien profondd !
là, dans ta rétine d'écaille
et qui ravage ta raison
ce feu que l'On disait de paille

Comme un parfum de chair brûlée
dans le goût de ta cigarette
monte à l'assaut de ta pensée
mais tu veux être de la fête

Quoi ? Suis brutal ?!
Chante-le moi quand tu trôneras sur ton pal...

Où passer le balai



3 commentaires:

  1. Ta douleur dans l'œil insupportable
    Arrache le, et pose le sur la table...

    RépondreSupprimer
  2. tu t'es déchainé dans ces quelques vers

    RépondreSupprimer
  3. Ambiance rageuse, en effet ! C'est dans l'aire... ;)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".