dimanche 5 mars 2017

Tiniak - A bout de souffle

SOUFFRE, IRE !

Je cours...
avec, au ventre, ma colère
l'alentour qui me désespère
et le désir d'en finir, las
avec ce qu'il me semble être de vains combats

Je songe et vois quelque trouffion
qui pleure et demande pardon
à la poussière

Je marche...
Un sang plus lourd que mes émois
s'épaissit quand je t'aperçois
un cent de ma rage de vivre
attaché à la trace qu'il me plaît de suivre

Je pousse un cri du bout des yeux
Il vient fondre dans tes cheveux
dans leur soie

Je stoppe...
Ma colère s'essouffle
- fini l' barouf !
J'entends
le monde et son soupir avec ta joie dedans

5 commentaires:

  1. absolument magnifique !
    je me ressens dans tes mots, et dans ce qu'ils expriment
    j'y trouve d'ailleurs dans la thématique, avec un talent bien moindre, beaucoup d'écho à mon texte de la semaine

    RépondreSupprimer
  2. Colère ou joie... tout est respiration.
    Encore un texte superbe de musicalité, Tiniak

    RépondreSupprimer
  3. Splendide. On est content qu'il souffle enfin, ce soldat à bout de tout...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  4. Arpenteur d'étoiles6 mars 2017 à 12:08

    c'est un de tes plus beaux poèmes (même si ils sont tous remarquables)
    absolument sublime !!

    RépondreSupprimer
  5. Comme une réminiscence de la course de Philippidès (avec une mort plus douce), et de toutes les courses éperdues. Sacré (au sens propre) !

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".