samedi 18 mars 2017

Saraline - Les objets mal lunés


Dans ma boîte à outils, y’a des clous ; normal pour une boîte à outils, me direz-vous ! Oui, mais, dans ma boîte à outils, il n’y a plus que des clous sans tête, ni tête  plate, ni tête bombée, encore moins tête homme. Il  n’y a plus que des clous qui s’entêtent à se dérober sous mon marteau et qui ne sont plus d’aucune utilité puisque je ne peux plus les planter, ni dans le bois, ni dans le contreplaqué.
Comment ai-je pu imaginer qu’on pouvait planter un clou sans lui cogner sur la tête ?
Ça ne vaut pas un clou, tout ça ! J’en ai bien conscience, je suis résolue à y mettre très prochainement bon ordre : je vais me mettre à la tapisserie.

3 commentaires:

  1. Il y a de quoi devenir marteau ^^
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Un clou sans tête, c'est comme un homme qui a perdu la sienne : il n'est plus bon à grand chose. Mais où sont donc passées toutes les têtes...de clou ? Au fond de la boîte d'Ignace ?

    RépondreSupprimer
  3. Si ton histoire ne valait pas un clou on la mettrait au clou. Moi ça me cloue, j'en ai connu un qu'on a mis aux clous, mais c'était il y a deux mille ans. ];-D

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".