mercredi 8 mars 2017

Lilousoleil - Comme une poussière dans l'oeil

Ce matin, elle était allongée contre ce corps chaud qu’elle aimait tant. Elle plaisantait avec Elle…
Elle lui parlait d’avenir avec des enfants. Elle lui disait que ce serait compliqué mais pas insurmontable. Il faudrait simplement décider qui porterait l’enfant, etc. Elle caressait les mèches brunes de ses cheveux dont le parfum vanillé la faisait chavirer. Une bouffée de bonheur l’avait envahi. Elles avaient plaisanté, se  gaussant d’un collègue de boulot qui avait quitté son amant pour une femme. Non cela n’était pas pensable ! On ne pouvait pas être des deux bords.
Encore un dernier baiser puis il faut se lever, avaler un café brûlant, prendre la douche froide ; trainer au lit a ses  contreparties.
Le cœur léger, sereine, heureuse de cette discussion matinale, Elle est partie certaine qu’elle serait mère d’ici l’année prochaine. Elle tirait même des plans sur la comète, fille ou garçon ou peut-être les deux, avec ces méthodes maintenant….

« Je pars vivre avec un mec ; d’ailleurs, je suis enceinte »…

Les mots martèlent son cerveau. Elle n’a rien vu venir. C’est le coup de la paille dans l’oeil de son voisin mais pas  la poutre dans le sien…

SMS, sans pitié, « Viens déjeuner à treize heures au resto chez Pierre », j’ai quelque chose à t’annoncer d’important.
Elle se mit à trembler, son cœur avait chaviré…
Sa collègue la voyant pâlir et se frotter les yeux, s’inquiéta… Non ce n’est rien, j'ai comme une poussière dans l’œil !

Ce matin encore, elle était allongée contre ce corps chaud…. 

7 commentaires:

  1. C'est plus une poussière dans l'œil, c'est carrément un pavé !

    RépondreSupprimer
  2. Certains plans sur la comète partent en poussière...

    RépondreSupprimer
  3. Cette poussière dans l'œil est un rocher sur le cœur

    RépondreSupprimer
  4. Et bim !
    Homo ou hétéro, le chagrin n'épargne personne...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  5. effectivement, pour le coup le personnage a des raisons de pleurer :(

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont précieux. Nous chercherons toujours à favoriser ces échanges et leur bienveillance.

Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".