mardi 7 mars 2017

JCP - Comme une poussière dans l'oeil

Mariage à l'aveuglette

Sous la lumière lasse du crépuscule lourd,
Le temps égrène l'heure aux sillons des labours.
Le voile de la nuit appelle le silence,
Mais l'on croit ressentir une indicible transe
Dans les masses d'air froid venues de la forêt,
Qui portent avec elles des craquements feutrés.

Et dans l'obscurité qui se fait plus épaisse,
Un homme a emprunté le chemin de traverse,
Avance titubant au souffle de l'autan,
Aveuglé de poussière, se cogne au contrevent.
Un rayon de lumière à la porte entrouverte,
Les mots d'une voix douce, le noir, la rue déserte.

Retirée la poussière à son pauvre œil meurtri,
C'est au petit matin que l'homme est reparti.
On dit qu'il épousa la femme à la voix douce
Qui l'aimait en secret - voyez où le vent pousse...

Où lire JCP

11 commentaires:

  1. Ainsi Cupidon ferait le ménage aussi! Bonne nouvelle et jolie poésie JCP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cupidon jadis fit assommer une inconnue en dansant (les danses violentes des années 70-80) à un ami qui, finalement, l'épousa...

      Supprimer
  2. Enfin une histoire qui finit bien...clin d'oeil à Andiamo ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Célestine, mais on sait pas "s'ils furent heureux et eurent de nombreux enfants"...

      Supprimer
  3. Evitant le plumeau, elle a de son souffle léger épousseté l'œil enamouré ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sous la couche de poussière que se cache la vérité...

      Supprimer
  4. Un grain de poussière peut faire autant qu'un battement d'aile de papillon

    RépondreSupprimer
  5. ou le caillou dans la chaussure du géant - paraît-il.
    Merci Bricabrac

    RépondreSupprimer
  6. Ainsi va la vie au hasard des rencontres impromptues...

    RépondreSupprimer
  7. belle illustration du célèbre proverbe qui dit l'amour aveugle :)

    RépondreSupprimer

Nous avons décidé de ne plus autoriser aucun des commentaires qui ont pour en-tête "Anonyme", même si ces derniers sont signés en fin de commentaire, et même si leurs contenus sont conformes à nos règles de communication.
Bien que l'hébergeur Blogger propose cette possibilité de mise en ligne de commentaires, nous allons vous demander d'utiliser systématiquement un des autres choix qui vous est offert.
Si vous n'avez pas de site personnel, ni de compte Blogger, vous pouvez tout à fait commenter en cochant l'option "Nom/URL".
Il vous faut pour cela écrire votre pseudo dans "Nom", cliquer sur "Continuer", saisir votre commentaire, puis cliquer sur "Publier".